La plateforme locale et internationale Demwazèl, a été lancée officiellement, il y a un an de cela. C’était le 11 janvier 2020 à Port-au-Prince. Celle-ci se veut être la voix des filles et des femmes marginalisées d’Haïti. L'Afrique, c'est là où tout a commencé, en particulier au Bénin où les ressortissants sont considérés comme nos ascendants. Ce qui explique le choix de ce lieu pour le lancement international.

« Se connecter à ses racines, vivre et comprendre leurs expériences, d'où le lancement en Afrique », a confié sa co-fondatrice et coordonnatrice générale Marcna Andy Pierre, maitre en Sciences de la Gestion lors d’une entrevue à Enquet’Action. Avec la jeune féministe, nous avions parlé de la situation des filles dans ce pays des Caraïbes au point de vue social, politique et économique.