«L’assassinat crapuleux de l’ancien locataire du palais national, Jovenel Moise, est l’aboutissement d’un contrat mystique, d’ailleurs, révélé depuis 1980 », scande avec certitude le grand maitre de la franc- maçonnerie, Lova Toussaint. La descente de la présidence de l’ex-chef d’Etat, Jovenel Moise, était mystiquement prévue depuis 1980.  Étant le 58è président de la République d’Haïti, il arrive au pire de son moment au pouvoir, estime l’homme mystique. Nul n’est censé ignorer que la première république nègre est quasiment mystifiée. Le vaudou, pivot de la construction de cette nation, ouvre la voie aux esprits. De ce fait, toutes les avenues du pouvoir politique sont contrôlées sur le fil par les forces invisibles et les parages de l’administration publique, encore sous l’œil des grands esprits. Alors, l’accession du 58è président du pays était mystiquement prédestinée, et, Jovenel Moise, le fort prix à payer, poursuit le franc-maçon. 

Jovenel Moise, un prédestiné malheureux…