Le juge de paix suppléant de Pétion-Ville Clément Noël confie être l’objet de menaces de mort peu de temps après avoir fourni des éléments concernant l’assassinat du président Jovenel Moïse à la presse.

« Vu l’ensemble des informations données relatives à l’assassinat du président, je suis malheureusement l’objet de menace », a-t-il confié au journal d’information et d’investigation Enquet’Action.