Reportage 

Des corps calcinés jonchent le sol, des cris de détresse, des dizaines de maisons en ruine donnent à Samarie, Pont Grand Bois et à La Fossette, localités se trouvant dans le nord d'Haïti,  l'allure d'un espace d'après-guerre. «C’est comme si on assistait à un film hollywoodien», se rappelle un riverain. L'incendie survenu à la suite de l'explosion d'un camion-citerne dans la nuit du 13 au 14 décembre laisse derrière-lui un lourd bilan. Certaines familles sont sévèrement touchées. Comme c'est le cas d'une mère ayant perdu ses cinq enfants à travers les flammes.  Larmes aux yeux, elle est entourée de plusieurs proches qui essaient de la consoler vainement. «Oh mon Dieu, pourquoi moi? Quelle douleur!  Je n'en peux plus. Que vais-je faire après la mort de mes 5 enfants», se désole-t-elle.