Mais de toutes les femmes épinglées de loin ou de près dans l’assassinat du chef de l’Etat Jovenel Moise le 7 juillet 2021 en sa résidence privée, le nom de la juge Me Windelle Coq Thélot sort du lot. « El Diamante » est le surnom attribué à la juge par les mercenaires colombiens impliqués dans l’attentat. Cette épithète signifie « celle qui devrait remplacer le président Jovenel Moise après son éviction du pouvoir », selon les dispositions du plan macabre relatif à l’assassinat du président Moise. Interdite de quitter le territoire, Me Coq est la femme la plus recherchée par les autorités policières et judiciaires pour sa présumée implication dans l’assassinat du chef de l’Etat. Enquet’Action tient à retracer, pour vous, le parcours de la juge, les accusations portées contre elle, voire la défense de ses avocats. Un récit pour le moins passionnant et poignant.

Reportage