Enquet'Action (EA): Comment voyez-vous le féminisme haïtien à l'heure actuelle par rapport à la société?

Ketleine Charles (KC): Un peu discrètes, les organisations féministes ne se manifestent pas trop. Nous avons beaucoup d’organisations de femmes, mais les engagements sont de moins en moins forts, les grands débats de société et d’inégalités ne sont pas suffisamment abordés.