Enquet’Action (EA) : Qu'est-ce qui vous a conduit en Haïti ?  Pourquoi les mariages ? D'où vous est venue l'idée de ce travail?  

Valérie Baeriswyl (VB) : Je suis venue en Haïti en 2015 suite à un reportage portant sur le racisme des dominicains envers les haïtiens. J'avais effectué un voyage en République Dominicaine, puis, de là étant, j'ai pris un bus et je suis venue en Haïti. J'avais rendu un service à un ami journaliste rédacteur du Kolektif 2D (K2D), qui avait besoin d'un peu d'aide lors du mariage d'un ami. Et lorsque je me suis rendu à ce mariage, je me suis dit qu'il y avait un sujet à faire. Cela m'a directement passionnée. Et d'un contact à un autre, j'allais de mariage en mariage. Un ami qui avait un ami qui se mariait, une cousine, un photographe qui avait un contrat à qui je demandais de l'accompagner, au hasard des rencontres. Tout le monde savait que je faisais un travail sur les mariages et on m'aidait à trouver des mariages.