Port-au-Prince, 11 mai 2020 [Enquet’Action] --- Le bruit mécanique des machines, telle une chorale, remplit tout le vaste hangar de Fairway Apparel S.A. En toile de fond, juste entre les notes graves industrielles, une musique relaxante est diffusée. Comme pour masser les épaules engourdies par la monotonie des gestes, elle représente une note d’humanité. Ouvrières et ouvriers, tous masqués, se cantonnent à leur poste. Assis ou faisant la navette entre une colonne de production et une autre. 

Ici, les petites mains du secteur du textile haïtien. En majorité des femmes qui font actionner les poulies, ajustent les aiguilles ou cherchent la petite imperfection dans les coutures. Les détails ici sont importants. La preuve, le superviseur de la file de droite demande à cette ouvrière de la ligne de gauche de remonter son masque. Il faut montrer une image impeccable face aux caméras en ce jour de portes ouvertes. Tels de véritables automates, les ouvriers se meuvent au rythme de la production de masse, s’échangeant des morceaux de tissus, des piles de finitions, et - extraordinairement - des nouvelles de leurs vacances forcées. Oui, pour la semaine des grandes retrouvailles. Un mois après la fermeture des usines en réponse à la pandémie de covid-19 qui menace Haïti, le Premier Ministre Jouthe Joseph a soutenu la réouverture à 30% des usines pour la fabrication de masques.