Reportage

Il est midi pile dans toutes les horloges. Nous sommes dans l’aire du Champ de mars au cœur de la capitale. Sur cet espace réputé lieu de résistance, les activités commerciales fonctionnent ce jour-là au ralenti. La voie est presque libre. Quelques rares véhicules roulent avec célérité. Non loin de la place publique consacrée à Alexandre Pétion, en face de la Faculté d’Ethnologie, les petits.es marchands.es. s’installent sur le trottoir. Ici, on a rencontré Maryse, restauratrice de rue depuis des années. Assise sur une chaise noire en métal, scotchée à la clôture de la place, devant elle, une cuvette remplie de vaisselles et deux chaudières contenant respectivement du riz et des légumes cuites. La concurrence est de taille.