Reportage

Il est 10h30. Nous sommes à l’Avenue Lamatinière au Bois Verna dans la cour logeant le bâtiment du ministère haïtien de la Communication. Des personnes font des va-et-vient alors que d'autres sont alignées des deux côtés de l'édifice. Ces personnes viennent récupérer leurs cartes d'identification nationale communément appelée "carte Dermalog". Dans la ligne positionnée à droite de l'institution, on peut constater que la majorité des personnes ne portent pas de masque pour se protéger contre la Covid-19. Peau claire, t-shirt rouge, jupe noire et masque chirurgical de couleur noire bien ajusté au visage, Alaika Jean est la seule à respecter ce geste barrière. La jeune étudiante en médecine ne veut pas entendre parler de vaccin anti-Covid-19 en Haïti. Selon elle, pas question de se faire vacciner.