top of page

Éducation financière : leçon estonienne pour Haïti

Au début de cette semaine, au MBA Spécialisé en Digital Marketing Business (DMB), nous avons suivi un cours sur la transformation numérique des administrations. À cette occasion, la professeure Violaine de Charpentier nous a présenté l’Estonie, un petit pays balte de 1,3 million d’habitants, qui est devenu, en quelques années, une référence mondiale en matière d’innovation et de transformation numérique. Malgré des ressources limitées, ce pays a su se réinventer et se développer de manière remarquable.



Pour atteindre ses objectifs, il a mis l’accent sur l’éducation plus particulièrement l’éducation financière de ces citoyens. Le pays a réussi à créer une main-d’œuvre hautement qualifiée et adaptée à l’économie du savoir. Comment Haïti peut-elle s’inspirer de l’expérience estonienne pour améliorer l’éducation financière des citoyens en Haïti ?


Selon la définition de l’Organisation de Coopération et de développement économique (OCDE), l’éducation financière vise à :


Ø Améliorer les connaissances des consommateurs/investisseurs en ce qui concerne les produits, concepts et risques financiers ;


Ø Acquérir les compétences et la confiance nécessaires pour devenir plus sensibles aux risques et aux opportunités en matière financière et faire des choix raisonnés, en toute connaissance de cause.


Comment la réussite estonienne en matière d’éducation financière peut-il inspirer Haïti ?


Notre thèse explore la problématique suivante : « La communication digitale peut-elle renforcer la compréhension et la responsabilité financière des citoyens ? Le cas de la Banque Centrale d’Haïti ». Dans cette quête de savoir, il est important de se tourner vers des modèles inspirants pour relever les défis de notre temps. L’Estonie est un exemple intéressant. En ce sens, on a pu identifier quatre stratégies pertinentes pour Haïti. Ainsi, ce pays de la Caraïbe peut tirer des leçons de l’Estonie afin d’améliorer la littératie financière des citoyens.


1- Intégrer l’éducation financière dans les programmes scolaires.


Les écoles estoniennes intègrent des cours sur les compétences financières et la gestion de l’argent dans leur programme scolaire. L’internet est obligatoire dans toutes les écoles depuis 1996 et la formation financière est accessible à tous. Haïti pourrait s’inspirer de cette approche et intégrer l’éducation financière dans les programmes scolaires dès le plus jeune âge comme le stipule le Plan national d’Éducation financière (PNEF). À l’école, les jeunes peuvent déjà commencer à apprendre les bases de la gestion de l’argent, de l’épargne et de l’investissement pour les aider à développer une culture financière saine.


2- Former les enseignants et les professionnels de la finance.


Organiser des campagnes de sensibilisation et d’éducation financière en ligne : en tirant parti des technologies numériques, Haïti peut créer des ressources pédagogiques en ligne gratuites pour renforcer la littératie financière. Des cours en ligne, des vidéos éducatives et des applications mobiles peuvent être développés pour enseigner les concepts financiers de base et encourager l’apprentissage autonome. Cela pourrait aider le pays à former des enseignants et des professionnels de la finance en vue de soutenir efficacement l’éducation financière.


3- Encourager les services bancaires en ligne.


Les banques estoniennes offrent des services en ligne avancés facilitant la gestion des finances personnelles. Un système commun d’identification permet aux citoyens d’accéder à leurs comptes bancaires et de réaliser leurs démarches financières. En encourageant l’utilisation de la technologie dans le secteur financier, Haïti peut faciliter l’accès aux services bancaires et aux crédits pour ses citoyens. S’inspirer de l’Estonie, leader dans le domaine des services financiers numériques, peut permettre d’offrir des services plus inclusifs et adaptés aux besoins locaux. Haïti pourrait développer des services financiers numériques inclusifs pour plus de 65 % d’Haïtiens sans compte bancaire.


4- Promouvoir le développement de startups fintechs.


L’Estonie encourage le développement de startups fintechs et crée un environnement propice à l’innovation financière, diversifiant les services financiers numériques disponibles pour les citoyens. Les Fintechs ont le potentiel d’améliorer l’inclusion financière en Haïti en proposant des services financiers numériques accessibles et abordables. Dans le cadre de la campagne d’éducation financière, il est important de renforcer le cadre règlementaire et promouvoir l’utilisation des fintechs pour faciliter l’accès aux services financiers et encourager les citoyens à gérer leurs finances de manière responsable.


L’Estonie est un exemple inspirant pour Haïti en matière de communication digitale et d’éducation financière. Haïti, pour suivre l’exemple de l’Estonie, doit adopter des solutions numériques avancées et mettre l’accent sur l’éducation financière dès le plus jeune âge. Ainsi, Haïti peut améliorer la littératie financière de ses citoyens et progresser vers une économie plus inclusive et durable.


Blog des MBA DMB

留言

評等為 0(最高為 5 顆星)。
暫無評等

新增評等

À la une

bottom of page