top of page

21 millions de dollars requis pour faciliter l’accès des personnes déplacées à un logement décent

Pour réduire le nombre de cas de protection et de violence basé sur le genre en Haïti, 21 millions de dollars sont requis pour que 200 000 personnes déplacées puissent accéder à un logement sûr et décent, selon l’Organisation internationale pour les Migrations (OIM).

CP: AP


« Au moins 200 mille personnes ont été déplacées à cause de la brutalité des gangs dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, celles-ci ont donc un besoin urgent d’accéder à un logement sûr et adéquat pour éviter toute nouvelle exposition à des violences et risques sécuritaires », a fait savoir l’OIM. Les membres du Cluster Abris disent nécessiter 21 millions de dollars pour assister ces 200 mille personnes avec une réponse en abris d’urgence.


70 mille personnes bénéficieront de biens non alimentaires (couvertures, nattes, récipients pour conserver l’eau, bâches, kits de cuisine), selon l’approche stratégique du Cluster. 53 centres collectifs seront réhabilités et aménagés adéquatement. 130 000 personnes abritées en familles d’accueil recevront une assistance en espèces/cash. La violence des gangs a entraîné le déplacement d’environ 200 mille personnes, dont environ 70 mille qui ont trouvé refuge dans les 80 sites spontanés. Actuellement, 31 mille personnes dorment à ciel ouvert, et 34 mille sont entassées dans des salles de classe. « Les conditions inadéquates dans ces abris ainsi que la promiscuité fait qu’augmentent les tensions familiales, qui peuvent à leur tour contribuer à la violence et augmenter le risque d’agressions sexuelles », souligne l’OIM.


En 6 mois, le nombre total de personnes déplacées en famille d’accueil est passé de 75 % à 55 % et celui sur site a augmenté de 25 % à 45 %. Le prolongement de la crise exacerbe la pression sur les familles d’accueil, qui n’arrivent plus à soutenir les personnes déplacées qu’elles logent avec leur propre moyen, ce qui entraîne de nouveaux déplacements dans les sites spontanés et augmente la vulnérabilité des personnes.


Ce projet de contenus a eu le support de l’IFDD/OIF.


Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

À la une

bottom of page