top of page

6e campagne de sensibilisation sur les soins buccodentaires réussie pour la JCI-Delmas

C’est autour du thème : Importance des soins buccodentaires, que s’est déroulée cette campagne de sensibilisation du 1er au 20 mars dernier. À travers cette activité, la Jeune Chambre internationale de Delmas (JCI-Delmas) a voulu conscientiser les membres de la population haïtienne autour de l’importance des soins buccodentaires. Selon Fednor Désir, responsable de la commission santé de l’organisation, chaque personne devrait voir son dentiste deux fois par an, en dépit du fait que cette personne ne ressent aucun malaise.



« Les problèmes liés aux soins de la bouche et des dents peuvent avoir des répercussions sur tout le corps, mais en Haïti, on ne met pas l’accent sur cet aspect de la santé », précise le jeune médecin. À en croire M. Désir, cette campagne communautaire a suivi une pédagogie précise. « Nous sensibilisons d’abord les membres de l’organisation, puis les membres de la communauté à travers une démarche porte-à-porte », explique le responsable, soulignant que pour atteindre les autres communautés, la JCI-Delmas a procédé à une tournée médiatique.


Comme à chaque édition, l’organisation communautaire a profité de l’occasion pour offrir des soins buccodentaires aux membres de la population dans ses locaux avec le soutien de certains partenaires. « C’est grâce aux structures et institutions évoluant dans le domaine comme ASSURDENT, le Complexe Médical Care Dent et le Centre Médical Dr Décollines », a fait savoir Fednor Désir. Du reste, le coordonnateur de cette initiative explique que la réalisation de ces activités repose en grande partie sur la participation et le dévouement des jeunes de sa structure.


« JCI Delmas est une organisation de jeunes cadres de tous les domaines. On est riche en ressources humaines. Certains offrent leur disponibilité, leur savoir-faire, d’autres, donnent des cotisations, matériels, médicaments ou moyens économiques », détaille M.Désir, responsable du pôle santé de la structure.


Toutefois, il n’en reste pas moins qu’ils réclament une cotisation de 1250 gourdes de ceux et celles qui veulent bénéficier de consultations et soins buccodentaires dans le cadre de la clinique. Un cadeau de la JCI-Delmas, selon les responsables, en considérant que l’accès aux soins de santé est très limité dans le pays. Une situation qui, poursuivent-ils, poussent les gens à négliger plusieurs aspects favorisant leur bien-être, notamment, la santé buccodentaire.


La JCI-Delmas, créée en 2009, se donne pour mission de contribuer, entre autres, à la résolution de ce problème en regroupant les jeunes leaders, tous domaines confondus. La structure communautaire converge leur force vers des actions collectives menant au développement économique de leur communauté. Le responsable de la commission santé, Fednor Désir, reconnaît qu’au regard du niveau de sous-développement du pays, leurs projets vont se heurter à de grandes difficultés. Toutefois, dit-il, les jeunes de la JCI-Delmas ne veulent pas rester sans rien faire.


Jean Robert Bazile


Ce projet de contenus a eu le support de l’IFDD/OIF.

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

À la une

bottom of page