top of page

Haïti : La Coordinatrice humanitaire préoccupée par l’augmentation des actes des actes de violences

La Coordinatrice humanitaire en Haïti, Ulrika Richardson exprime sa profonde préoccupation face à l’augmentation inquiétante des actes de violence à l’encontre du personnel de santé, éducatif et humanitaire en Haïti.



« Le respect des acteurs médicaux, éducatifs et humanitaires est essentiel et toute attaque à leur encontre constitue une violation des normes humanitaires minimales à être respectées par toute personne », a déclaré la Coordinatrice humanitaire en Haïti, Ulrika Richardson qui appelle tous les acteurs à cesser immédiatement toutes formes de violence.


L’attaque commise à l’encontre d’un médecin, dans la nuit du 5 au 6 avril, est la dernière d’une longue liste d’actes de violence à l’encontre du personnel soignant, mais également du personnel éducatif, des travailleurs humanitaires et de leurs infrastructures depuis le début de l’année en Haïti. Ce médecin a été enlevé, blessé par balle puis relâché.


Elle dit condamner avec fermeté cette nouvelle attaque, illustrant la violence qui règne à travers le pays, et plus particulièrement dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. Selon l’Association Médicale Haïtienne, pas moins de 20 médecins ont été enlevés au cours de l’année 2022. On en dénombre déjà 11, rien qu’au premier trimestre 2023.


Ce projet de contenus a eu le support de l’IFDD/OIF.

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

À la une

bottom of page