top of page

Haïti prépare sa participation au Sommet sur les ODD

Le ministère de la Planification et de la Coopération externe (MPCE) a organisé le mardi 29 août dernier un atelier de consultation avec des associations juvéniles et de jeunes universitaires. Cette activité s’est réalisée en prélude à la participation d’Haïti au sommet sur les Objectifs de Développement durable (ODD) qui se tiendra les 18 et 19 septembre prochain à New York.


Transformation des systèmes alimentaires, réduction de la violence faite aux femmes et aux filles, lutte contre le changement climatique et le financement des Objectifs de Développement durable (ODD) sont autant de domaines ayant fait l’objet des travaux de groupe de cet atelier. L'événement fut un moment d’écoute de la position des jeunes autour de leurs engagements sur les ODD.


Mots de bienvenue, mise en contexte, tour de table de présentation des participants.es, présentation de la feuille de route et des domaines prioritaires proposés pour l’accélération des ODD en Haïti, sont entre autres, activités tenues lors de cette journée de consultation nationale multipartite.


Des ateliers pourquoi faire ?


Ces ateliers de consultations visent à « assurer la coordination de la réponse nationale, comprenant les priorités nationales et les engagements nationaux en la matière ». Il s’agit également, de permettre aux acteurs clés comme les ministères sectoriels, jeunes, secteur privé, les académiques, et la société civile en général, notamment, d’effectuer un état des lieux de la réalisation des ODD en identifiant les obstacles et leviers pour une accélération et des engagements d’ici à 2027.


Ce fut également l’occasion d’actualiser la feuille de route nationale des ODD et son plan d’action en fonction des initiatives du Gouvernement et des partenaires et en fonction du programme de Doha. Histoire de se mobiliser en vue d’un engagement national en faveur des ODD d’ici à 2030 en identifiant les initiatives accélératrices.


ODD : Haïti fait la queue


« À mi-parcours de la réalisation des Objectifs de Développement durable (ODD), les Pays moins avancés (PMA) dont la République d’Haïti accumulent des retards significatifs », reconnaît la note technique pour les consultations multiacteurs et multi sectorielles du ministère haïtien de la Planification, instance chargée de la coordination de l’agenda 2030.

Il a été révélé que le taux d’alignement du Plan stratégique de Développement d’Haïti (PSDH) aux 17 ODD est de 59 %, soit 63 cibles sur 107 sont déjà préalablement alignées. Le sommet sur les ODD, qui se tiendra en septembre 2023, est, selon Haïti, l’occasion de changer de cap et d’obtenir les avancées et l’élan nécessaire pour atteindre les objectifs d’ici à 2030.


Malgré tout, des illusions ?


« Pour renforcer la dynamique et démontrer qu’Haïti dispose d’une voie claire vers la réussite des ODD, la délégation haïtienne qui y participera est encouragée à présenter lors de ce sommet un engagement national prospectif en faveur de la transformation des ODD », poursuit le document du MPCE.


Celle-ci comprend les transitions prioritaires et les domaines d’investissement qui contribueront à maximiser les progrès dans les ODD, une référence nationale pour la réduction de la pauvreté et des inégalités d’ici à 2027 ; et des mesures pour renforcer la planification nationale et le cadre institutionnel afin de soutenir les progrès dans ces domaines.


Le Secrétariat général des Nations Unies a décrété la période 2020-2030 « décennie de l’action » pour accélérer les initiatives vers l’atteinte des ODD tout en mettant à disposition des PMA un Fonds Unique « One UN Fund ».


Fabiola Fanfan

Ce projet de contenus est réalisé avec le soutien de l’IFDD/OIF


Posts récents

Voir tout

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen

À la une

bottom of page