top of page

IICA et CARICOM signent un accord de coopération

La Communauté des Caraïbes (CARICOM) et l’Institut interaméricain de coopération pour l’agriculture (IICA) ont signé un accord afin de prioriser leurs actions conjointes dans la région, en vue de renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations et la résilience climatique du secteur agricole.



L’accord a été signé lors d’une visite de Carla Barnett, secrétaire générale de la CARICOM, au siège de l’IICA à San José, au Costa Rica, où elle a rencontré Manuel Otero, directeur général de cette organisation hémisphérique spécialisée dans l’agriculture et le développement rural. L’accord propose des avancées conjointes dans les domaines de l’élaboration de politiques pour le développement agricole et rural, des systèmes de production, de la promotion des chaînes de valeur, de la résilience du secteur agricole et de l’amélioration de l’utilisation des terres dans les pays des Caraïbes.


« Les Caraïbes constituent un pilier précieux pour le développement de l’agriculture et nous devons travailler ensemble pour améliorer les conditions de vie dans nos pays ; cela exige de la concentration et de l’attention », lit-on dans le communiqué publié le 9 août dernier. Dans cette région, la plupart des pays sont des importateurs nets de denrées alimentaires et au moins sept États importent plus de 80 % de leurs denrées alimentaires, selon le secrétaire général, qui était accompagné de Shaun Baugh, directeur du programme de développement de l’agriculture et de l’agro-industrie à la CARICOM, et de Gale Garnett, présidente du conseil d’administration de CATIE et consule honoraire du Belize en Guyane.


La facture des importations alimentaires dans les Caraïbes est estimée à 6 milliards de dollars, a ajouté M. Barnett, tout en reconnaissant que la situation humanitaire en Haïti est critique et nécessite un soutien urgent pour remédier à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle de ses habitants. « Dans l’agriculture des Caraïbes, les technologies numériques doivent être intégrées pour accroître la productivité et supprimer les barrières commerciales, ainsi que pour améliorer les services de transport des produits agroalimentaires entre les États insulaires de la région », a-t-il ajouté.


« Nous avons signé cet accord pour renouveler notre engagement à travailler en étroite collaboration avec l’IICA, et pour montrer notre appréciation de ce que nous avons fait ensemble dans le passé et notre désir d’aller de l’avant », a déclaré M. Barnett. De nationalité bélizienne, Carla Barnett est la première femme à occuper le poste de secrétaire général de la CARICOM, dont le siège se trouve à Georgetown, en Guyane. Il s’agissait de la première visite du plus haut fonctionnaire de la CARICOM au siège de l’IICA.


La CARICOM et l’IICA ont reconnu l’importance de travailler de manière intégrée sur des initiatives régionales telles que l’Alliance pour le développement durable de l’agriculture et du milieu rural dans les Caraïbes, le groupe de travail ministériel spécial sur la production alimentaire et la sécurité alimentaire, et le groupe de travail sur l’agriculture, l’alimentation et la nutrition. La Semaine de l’agriculture des Caraïbes, principal événement du secteur agricole dans cette région, est également importante.


Ce projet de contenus est réalisé avec le soutien de l’IFDD/OIF


Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

À la une

bottom of page