top of page

James Boyard: « Il n’y a plus de zones résidentielles, plus de zones protégées à Port-au-Prince »

Les territoires perdus se multiplient en Haïti. Entre 200 à 300 gangs prennent en otage le pays semant la terreur jour et nuit. Pour mieux comprendre la situation, le média numérique d’information et d’investigation Enquet’Action a interrogé pour vous James Boyard, expert en sécurité publique.

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à enquetaction.com pour continuer à lire ce post exclusif.

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Kommentare konnten nicht geladen werden
Es gab ein technisches Problem. Verbinde dich erneut oder aktualisiere die Seite.

À la une

bottom of page