top of page

L’ONU et Haïti signent un cadre de coopération pour le développement durable 2023-2027

Le ministère de la Planification et de la coopération externe (MPCE) et l’Organisation des Nations unies (ONU) ont signé ce jeudi 20 avril, à Port-au-Prince lors d’une cérémonie, le nouveau cadre de coopération pour le développement durable en Haïti pour les cinq prochaines années. Événement ayant eu lieu en présence du ministre de la Planification et de la Coopération externe, la Coordonnatrice Résidente des Nations Unies en Haïti et des chefs d’agences, fonds et programmes des Nations Unies en Haïti.


CP: JUNO7


« Ledit document accompagnera le pays dans sa réponse aux problématiques majeures qui affectent sa trajectoire de développement », soulignent les Nations Unies dans un communiqué. Ainsi, pour mettre en œuvre ses priorités stratégiques, l’ONU en Haïti dit privilégier une approche intégrée qui prend en compte la réponse aux besoins immédiats et à long terme des populations et groupes les plus à risque, notamment les femmes et les jeunes.


« Les Nations Unies s’évertuent à renforcer les opportunités de consolidation de la paix et de développement et à favoriser le respect effectif des droits de l’homme, ne laissant personne de côté », poursuit le communiqué.

L’ONU compte sur un large partenariat pour réaliser les cinq Effets principaux du cadre de coopération qui contribueront au « changement transformateur souhaité en Haïti ». Ces effets portent respectivement sur les domaines de la bonne gouvernance et de l’État de droit ; les droits humains et la sécurité ; un modèle économique inclusif ; des services sociaux de base ; et la protection de l’environnement, la gestion des risques multidimensionnels et la gouvernance territoriale.


Le cadre de Coopération pour le développement durable promeut un modèle de coopération qui aidera Haïti à exploiter ses propres richesses et le potentiel de ses habitants. Ce qui pourra promouvoir d’une part la croissance économique inclusive, le respect effectif des droits de l’homme et l’égalité de genre, le bien-être et une prospérité mieux distribuée. D’autre part, cela améliora les capacités de résilience et de prévention des conflits et des catastrophes naturelles.


Le document est aligné sur les actions prioritaires du Plan stratégique de Développement d’Haïti, ainsi que sur le Programme d’action de Doha pour les Pays moins avancés et l’Agenda 2030 pour le développement durable et ses 17 Objectifs de Développement durable.


Ce projet de contenus a eu le support de l’IFDD/OIF.

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

À la une

bottom of page