top of page

Lancement du fonds pour la création visuelle 2023

Le Centre d’art et la coopération Suisse en Haïti ont lancé le 3 octobre dernier, le fonds pour la création visuelle en Haïti. Ce programme vise à promouvoir et valoriser la création artistique dans le domaine des arts dans le pays.


CP: CDA


« Depuis plus de cinq ans, la situation d’insécurité, d’instabilité politique et sociale qui sévit en Haïti paralyse les artistes et affecte l’économie du secteur culturel, constate le directeur exécutif du Centre d’art (CDA), Allenby Augustin. Les ateliers des artistes sont attaqués, pillés et incendiés. Et c’est un délai urgent pour le Centre d’art de trouver la meilleure manière d’accompagner les artistes en cette période de crise ».


Il souligne que le projet de fonds pour la création visuelle en Haïti permettra d’offrir aux artistes sélectionnés un soutien financier afin qu’ils puissent créer. Ce fonds est différent des autres qu’offre le Centre d’art aux artistes, car il s’inscrit dans une logique beaucoup plus pérenne et vise à insuffler de nouvelles énergies dans le domaine des arts visuels. Rappelant qu’à travers ce programme, le CDA a pu voir l’année dernière des travaux très remarquables. À titre d’exemple, il cite le travail de Céleur Jean Hérard, vu sous un autre angle en dehors de la sculpture, avec la création d’une série de toiles magnifiques de grande dimension. Sans oublier, la célèbre fresque pour la paix de Jean Eddy Remy à Noailles, communauté artistique située à Croix des bouquets maintenant sous l’emprise des gangs.


M. Augustin croit que grâce à ce projet, d’autres artistes auront la possibilité de se renouveler tout en rappelant que ce lancement aurait dû être fait depuis le mois de mars dernier — mais il a été reporté en raison de l’insécurité qui règne dans le pays.


Pour sa part, la cheffe de la coopération Suisse en Haïti, Nina Astfalck rappelle que l’institution qu’elle dirige promeut la réduction de la pauvreté, les inégalités et aussi de la paix identifiée et construite sur les ressources culturelles. « L’expression artistique crée un espace propice à la réflexion et au débat. Elle favorise directement la pluralité des opinions et la transformation sociale et qui donc joue le rôle d’un moteur de changement », avance-t-elle, qualifiant l’initiative de louable et souhaitant que ce financement contribue au développement professionnel des artistes.


Pour être éligibles à ce programme, les intéressés doivent avoir une expérience de minimum de cinq à dix ans dans le secteur des arts visuels ; avoir un compte bancaire domicilié en Haïti et présenter un projet d’une durée d’une d’un mois maximum. Les candidats ont jusqu’au 10 octobre 2023 pour soumettre leurs dossiers.


Fabiola Fanfan

Ce projet de contenus a eu le support de l’IFDD/OIF.


Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

À la une

bottom of page