top of page

Les gangs profitent de la trêve conclue entre eux pour s’offrir de nouveaux territoires, selon OCHA

« La trêve conclue à la mi-juillet entre les deux principales coalitions de gangs, le G-9 et le GPEP semble tenir. Il n’y a eu aucun rapport d’affrontements majeurs dans la commune de Cité Soleil durant le mois d’août. Cependant, les gangs semblent profiter de cette accalmie pour concentrer leurs efforts sur l’expansion de leur contrôle dans des zones qui ne sont pas encore sous leur influence », a fait remarquer le Bureau de Coordination des affaires humanitaires (OCHA) dans un rapport de situation publié ce 21 septembre.


Une situation qui a donné lieu à des confrontations extrêmement violentes entre les gangs et la population locale, en particulier dans les communautés organisées en groupes d’autodéfense. Dans certains quartiers, comme celui de Tabarre, on note des tensions grandissantes avec les communautés qui accusent les déplacés vivant dans les sites spontanés d’attirer les membres de gangs, soutient OCHA dans ce document.


« Il est possible que le changement de dynamique des gangs puisse être en partie lié aux avancées des discussions sur le déploiement d’une mission multinationale d’appui à la sécurité. Suite à l’annonce fin juillet de sa disposition à mener une telle mission, une délégation du Kenya a effectué une mission de trois jours en Haïti pour évaluer les conditions d’un tel déploiement », rappelle-t-il.


Ce projet de contenus a eu le support de l’IFDD/OIF.


Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

À la une

bottom of page