top of page

Les maladies cardiovasculaires, ces fléaux qui habitent Haïti !

Les maladies cardiovasculaires ne constituent nullement une priorité de santé publique alors que les habitudes alimentaires favorisant les facteurs de risque sont en pleine expansion. Il n’existe dans la pratique, aucun programme de lutte contre ces pathologies dans un pays où le budget de la santé est passé de 16.6% de 2004 à 4.4% en 2017.

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à enquetaction.com pour continuer à lire ce post exclusif.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
Couldn’t Load Comments
It looks like there was a technical problem. Try reconnecting or refreshing the page.

À la une

bottom of page