top of page

Un expert haïtien rejoint le Groupe Consultatif technique indépendant du Fonds vert pour le Climat

L’expert de haut niveau haïtien sur la question des changements climatiques, Kénel Délusca, a été nommé au Groupe consultatif technique indépendant, à la suite des réunions qui ont eu lieu entre le 12 et 13 mars en Corée du Sud. Dr Kénel Délusca est élu pour un mandat de trois ans par le Comité d’investissement à compter du 1er avril 2023, aux côtés de l’Albanaise Ina Hoxha, de l’allemand Jan Martin Witte et du suisse Jurg Grutter.


Ces quatre experts, répondant aux critères et susceptibles de combler les lacunes, ont été choisis sur 164 applications au départ. Faisant à présent partie du groupe consultatif technique, le Dr Délusca et ses collègues fourniront une évaluation technique indépendante et des conseils sur les propositions de financement pour le conseil d’administration. Le groupe effectuera également l’évaluation technique des propositions de financement soumises par l’intermédiaire du secrétariat par les entités accréditées par le Fonds mondial de lutte contre le changement climatique.


« Le panel évaluera de manière indépendante la performance des propositions de financement soumises au Fonds vert pour le Climat (FVC) par rapport aux activités du GCF », peut-on lire dans le rapport lié au recrutement de ces 4 membres nommés par le Comité d’investissement des experts. Le groupe sera composé d’un minimum de six membres : trois des pays en développement et trois des pays développés. La composition du groupe peut être augmentée lorsque le conseil d’administration le juge nécessaire pour répondre aux besoins de capacités et de domaines supplémentaires.


Le groupe d’experts procédera à l’examen des propositions de financement à distance et par le biais de réunions physiques au siège de l’organisation à Songdo, en République de Corée. Les dates et le calendrier des examens seront déterminés par le secrétariat en fonction du projet et du programme. Lors du processus de sélection, le Comité d’investissement et le Secrétariat ont tenu compte de la couverture géographique et de l’expertise technique, ainsi que de l’équilibre entre les hommes et les femmes, à en croire le document.


Le Comité note en outre qu’avec l’approbation des candidats désignés, la composition du groupe indépendant se caractériserait par un équilibre géographique, avec un éventail diversifié d’expériences et de connaissances techniques. L’expert haïtien n’est pas à son coup d’essai Kénel Délusca est le premier citoyen haïtien nommé à la tête du Groupe d’experts des pays moins avancés. Il est détenteur d’un doctorat et d’un post doctorat en géographie physique de l’Université de Montréal.


L’ingénieur-agronome Kénel Délusca a été sélectionné en octobre 2017 parmi 640 postulants à travers le monde, pour être l’un des auteurs principaux du rapport spécial du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du Climat (GIEC) sur les changements climatiques et les terres. M. Délusca fait aussi office de vice-président du Groupe d’experts des Pays moins avancés (PMA) de la Convention Cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC).


Répondant à la demande du GIEC, il devrait servir d’expert critique du chapitre sur les petits États insulaires en développement (PEID) pour le compte du groupe de travail II. Rappelons que le Comité d’investissement du Fonds vert pour le climat est un organe du Fonds Vert pour le Climat (FVC) qui est chargé de prendre des décisions sur les projets et programmes à financer. Le FVC a été créé par la Conférence des parties à la CCNUCC en 2010. C’est la principale ressource financière pour aider les pays à réduire les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) et à mieux s’adapter aux impacts du changement climatique.


Ce projet de contenus a eu le support de l’IFDD/OIF.


Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación

À la une

bottom of page