Parlons de paroles… littéralement

Après la dictature duvaliériste, on labellisait volontiers de « parole libérée », l’ensemble des voix sortant de nos postes de radio. C’était merveilleux. Un peu naïf, mais merveilleux. À l’ère Me too, les victimes que l’on écoute davantage qu’hier, célèbrent une parole qu’elles ont reconquise. Car la parole peut être confisquée par la dictature, le patriarcat et le fondamentalisme religieux.

Ti-Kajou, la route de rechange pour fuir l’enfer de Martissant

Depuis juin 2021, la route de Martissant se transforme en un véritable enfer. Les gangs armés prennent en otage la porte d’entrée sud de la capitale haïtienne. Pour continuer de vaquer à leurs occupations et tenir tête à la vie, les populations se créent de nouvelles routes. Des alternatives ! Et Ti-Kajou se profile lentement mais sûrement parmi celles les plus utilisées.

Fabiola Fanfan sacrée journaliste de l’année chez Enquet’Action

Fabiola Fanfan remporte le prix journaliste de l’année du média d’information et d’investigation en ligne, Enquet’Action (EA). Ce prix récompense chaque année, le/la journaliste ayant fait montre de plus de dynamisme, voire osé le plus au-delà des limites maximales tracées par EA, l’unique média d’enquete en Haiti. Elle suit les traces de Jeff Mackenley Garçon, lauréat de l’an 2021 - qui lui-même

Récit glaçant de l’assassinat du policier Lincoln Bien-Aimé, ‘’livré’’ par ses frères d’armes

Récit émouvant des circonstances entourant l’assassinat du policier Lincoln Bien-Aimé, 32 ans, à Croix-des-Bouquets, le jour même de son anniversaire de naissance par des bandits du groupe armé ‘’400 Mawozo’’ prenant en otage la région dans l’indifférence totale des autorités. Enquet’Action a rencontré pour vous, son frère Léo Bien-Aimé qui nous conte les mille et un contours entourant l’histoire

Yon somè pou diskite sou diferan rezon ki anpeche lapè dirab tabli an Ayiti

Somè sou Sikoloji lapè Asosiyasyon ayisyèn sikoloji (AHPSY) te tanmen 12 janvye nan Lakou Breda nan vil Okap nan Nò peyi an nan tèt kole ak Rebati Sante Mental (RBS), ap bout samdi 14 janvye 2023. Nan lide pou n konprann pi byen ak ki lojik aktivite sila marande, nou te al fon ti bat bouch tou kout ak Paskal Neri Jan Chal, prezidan asosiyasyon sila.

2022 : Pari réussi pour Enquet’Action ?

En dépit de la crise multidimensionnelle qui a secoué le pays, paralysé le fonctionnement de nombreuses institutions, le média d’information et d’investigation en ligne, Enquet’Action n’a pas lâché prise durant l’année écoulée. Ses journalistes ont donné le meilleur d’eux-mêmes. À côté de plus d’une cinquantaine d’articles, dossiers, reportages et enquêtes publiés au cours de l’année, ils ont réal

12 personalidades sancionadas por la Internacional, 178 cuentas cerradas por bancos haitianos

La evaluación parcial de las acciones y decisiones tomadas por los bancos haitianos en relación con las personalidades y empresas afectadas por las sanciones internacionales vinculadas a la financiación de las bandas y el narcotráfico es, como mínimo, inverosímil. En el caso de las 12 personalidades sancionadas, se cerraron nada menos que 178 cuentas, 72 de ellas de empresas, en su mayoría particu

Haïti : lancement du 1er sommet de Psychologie pour la paix

L’Association haïtienne de Psychologie (AHPSY), en collaboration avec Rebâti Santé mentale (RBS), lance le premier sommet de la psychologie pour la paix. Cet évènement se tient du 12 au 14 janvier 2022 à Lakou Breda au Cap-Haïtien, dans le nord du pays. Construire une paix durable en Haïti, le rôle de la psychologie dans l’action, est le thème retenu pour le sommet.

12 personnalités sanctionnées par l’International, 178 comptes fermés par les banques haïtiennes

Le bilan partiel des actions et décisions prises par les banques haïtiennes face aux personnalités et entreprises concernées par les sanctions internationales liées au financement des gangs et aux trafics de la drogue est pour le moins invraisemblable. Pour les 12 personnalités sanctionnées, pas moins de 178 comptes sont fermés – dont 72 comptes d’entreprises majoritairement individuelles. C’est d

Campus à l’UEH, ce n’est pas pour demain

Le média d’information et d’investigation en ligne Enquet’Action a rencontré Wilson Dorlus, secrétaire général du Rectorat de l’Université d’État d’Haïti (UEH). Avec lui, nous avons abordé les questions relatives à l’absence de campus à l’UEH, les étudiants contraints de dormir dans les facultés en raison de l’insécurité ainsi qu’aux défis budgétaires auxquels fait face l’UEH. « Le projet de campu

Episode 1- Madan Papa: De la prostitution déguisée ?

Sugar Daddy (Madan Papa): De la prostitution déguisée ? Si d’une part, il y a offre d’argent, de biens et de services de l’homme âgé, d’autre part, en échange, dominent des services affectifs, jouissifs et sexuels de la part de la fille/fillette. Sugar Daddy Episode 1, A suivre …. #enquetaction Enquet’Action #fanm #madanpapa #sugardaddy https://www.enquetaction.com/

Haïti –VIH/Sida: Des avancées significatives, mais aussi des défis compromettants

L’aggravation de la crise sociopolitique et économique ajoutée à la détérioration du climat sécuritaire entrave la lutte des autorités sanitaires contre le VIH/Sida en Haïti. Une situation qui risque de compromettre les avancées significatives faites ces dernières décennies au cours desquelles le nombre de personnes vivant avec la maladie est passé de 17 % à 2 %.

En Haïti, l’inclusion de tous les enfants est loin d’être une réalité

Au milieu d’une crise sociopolitique et humanitaire sans précédent doublée d’une situation sécuritaire se dégradant au fil des jours, les enfants haïtiens paient un lourd tribut. Assassinés, kidnappés, violés, massacrés, l’inclusion de chaque enfant est remise en question dans le pays le plus appauvri d’Amérique.

Diferan kalte planin, fanm ak gason ka itilize pou kontwole pouvwa fè pitit yo

Selon doktè Berthony François, jinekològ, genyen plizyè metòd planin. Yon moun ki ta renmen itilize youn nan metòd yo, sipoze planifye sa ak yon pèsonèl sante. Doktè a fè konnen, chak moun gen yon metòd ki ale ak li, se pou sa, sipoze gen yon dyagnostik ki sipoze fèt sou sante moun nan avan li kòmanse ak yon metòd. Interview: Fabiola Fanfan Caméra: Rosemond-Jean Baptiste Prod : Enquet'Action 202

L’autre face de Chrisnette Saint-Georges

Si le pays connaît pratiquement son nom et sa voix, c’est grâce à ses bulletins météorologiques présentés quotidiennement sur les ondes de différentes stations de radios de la capitale. Mais ceci n’est qu’un aspect de ce qu’elle fait de sa vie. L’autre Chrisnette Saint-Georges est une entrepreneure, une actrice du social, faisant la promotion pour la formation professionnelle des jeunes afin de pa

Détérioration de la qualité de vie des personnes handicapées avec l’aggravation de la crise, dénonce enpaK

Les revendications contre la hausse du prix du carburant qui basculent Haïti dans une vaste crise humanitaire sans précédent favorisent la détérioration de la qualité de vie des personnes handicapées à la vitesse de la lumière, a révélé l’ONG enpaK, appelant les autorités à se pencher sur les cas de cette frange de la population.

‘’Kriz k ap trakase bil peyi an afekte byennèt timoun yo’’

Ane sa, jounen entènasyonal Dwa timoun yo ap selebre anba tèm “Inclusion, pour chaque enfant (Enklizyon pou chak timoun). Nan okazyon sila, Enquet’Action te fè yon ti chita pale ak Fédorah Pierre-Louis, ki reskonsab angajman piblik nan ONG World Vision International Haiti. Avèk li nou gade kondisyon lavi timoun yo nan peyi an epi n pwofite gade si dwa timoun yo respekte. “Sitiyasyon nan peyi a cha

Lettre ouverte aux acteurs politiques et de la société civile sur la proposition de l’université comme intermédiaire dans la crise

Au nom de la science, des principes d’objectivité et de vérité, au-delà de tout fatalisme, de toute illusion, de toute utopie, de tout cliché, je demeure convaincu qu’avec la volonté des protagonistes, de toutes les forces vives de la nation, l’université haïtienne a suffisamment de ressources, pour, en toute indépendance, jouer le rôle d’intermédiaire.

‘’Baskètbòl pou Ankadre Lajenès (BAL)’’, une lueur d’espoir pour les jeunes des quartiers précaires d’Haïti

Si des solutions durables pouvant mener à une réduction de l’insécurité grandissante tardent à arriver du côté des autorités étatiques, des organismes comme ‘’Baskètbòl pou Ankadre Lajenès’’ viennent à la rescousse des jeunes des quartiers défavorisés pour leur offrir une alternative leur permettant de faire face aux conséquences désastreuses que traînent ce phénomène.

Georges Eddy Lucien : « Les gangs armés, outils de contrôle et de discrédit des mouvements sociaux en Haïti »

Le mouvement revendicatif qui réclame un changement drastique du système social haïtien ne cesse de se généraliser à travers le pays. Ces revendications réclament, depuis la chute des Duvalier, le changement du système économique et politique, tout comme une autre forme de socialisation et d’intégration pour en finir avec l’exclusion, les disparités sociales, économiques et culturelles. Quid des s

Les crises cycliques d’Haïti

Dans une année de troubles et de profondes divisions en Haïti, il était impossible d'imaginer qu'il y aurait, dans ce pays, un quelconque consensus. Mais la voix de toute la nation s'est unie pour la première fois depuis longtemps, ne serait-ce qu'autour de la mort tragique et inattendue de l'une de leurs idoles les plus aimées.

Haïti: Le choix de l’université comme intermédiaire pour une sortie de crise de manière honorable

Comme espace de recherche, de production de connaissance, l’université est mieux outillée que toutes les autres institutions pour comprendre la crise et jouer le rôle de facilitatrice pour un dialogue entre les acteurs à la dimension des grands enjeux ou des grands défis du moment. Il faut désormais faciliter cette articulation entre savoir et pouvoir en Haïti. L’espace par excellence de productio

96 mille Haïtiens déplacés en raison de la violence des gangs, selon OIM

Plus de 113 mille personnes déplacées sont recensées en Haïti, dont 96 mille ont fui l'insécurité dans la capitale, due à la violence intergang, conflits gangs face à la police et aux troubles sociaux, révèle un rapport publié le 28 octobre 2022 par l’Organisation internationale pour les Migrations (OIM).

Quand les fils et filles de Lascahobas paient le prix fort de l’insécurité de Port-au-Prince

La région de Port-au-Prince regorge de ressortissants.es de villes de province l’investissant à la recherche de mieux-être près des services sociaux de base. Il s’avère que cette quête se transforme en cauchemar lorsque ces personnes deviennent des victimes de l’insécurité. Avec la dégradation de la situation sécuritaire, elles abandonnent la capitale pour des villes de province ou pour la Républi

12 personalidades sancionadas por la Internacional, 178 cuentas cerradas por bancos haitianos

La evaluación parcial de las acciones y decisiones tomadas por los bancos haitianos en relación con las personalidades y empresas afectadas por las sanciones internacionales vinculadas a la financiación de las bandas y el narcotráfico es, como mínimo, inverosímil. En el caso de las 12 personalidades sancionadas, se cerraron nada menos que 178 cuentas, 72 de ellas de empresas, en su mayoría particu

Haïti : lancement du 1er sommet de Psychologie pour la paix

L’Association haïtienne de Psychologie (AHPSY), en collaboration avec Rebâti Santé mentale (RBS), lance le premier sommet de la psychologie pour la paix. Cet évènement se tient du 12 au 14 janvier 2022 à Lakou Breda au Cap-Haïtien, dans le nord du pays. Construire une paix durable en Haïti, le rôle de la psychologie dans l’action, est le thème retenu pour le sommet.

12 personnalités sanctionnées par l’International, 178 comptes fermés par les banques haïtiennes

Le bilan partiel des actions et décisions prises par les banques haïtiennes face aux personnalités et entreprises concernées par les sanctions internationales liées au financement des gangs et aux trafics de la drogue est pour le moins invraisemblable. Pour les 12 personnalités sanctionnées, pas moins de 178 comptes sont fermés – dont 72 comptes d’entreprises majoritairement individuelles. C’est d

Campus à l’UEH, ce n’est pas pour demain

Le média d’information et d’investigation en ligne Enquet’Action a rencontré Wilson Dorlus, secrétaire général du Rectorat de l’Université d’État d’Haïti (UEH). Avec lui, nous avons abordé les questions relatives à l’absence de campus à l’UEH, les étudiants contraints de dormir dans les facultés en raison de l’insécurité ainsi qu’aux défis budgétaires auxquels fait face l’UEH. « Le projet de campu

Episode 1- Madan Papa: De la prostitution déguisée ?

Sugar Daddy (Madan Papa): De la prostitution déguisée ? Si d’une part, il y a offre d’argent, de biens et de services de l’homme âgé, d’autre part, en échange, dominent des services affectifs, jouissifs et sexuels de la part de la fille/fillette. Sugar Daddy Episode 1, A suivre …. #enquetaction Enquet’Action #fanm #madanpapa #sugardaddy https://www.enquetaction.com/

Haïti –VIH/Sida: Des avancées significatives, mais aussi des défis compromettants

L’aggravation de la crise sociopolitique et économique ajoutée à la détérioration du climat sécuritaire entrave la lutte des autorités sanitaires contre le VIH/Sida en Haïti. Une situation qui risque de compromettre les avancées significatives faites ces dernières décennies au cours desquelles le nombre de personnes vivant avec la maladie est passé de 17 % à 2 %.

En Haïti, l’inclusion de tous les enfants est loin d’être une réalité

Au milieu d’une crise sociopolitique et humanitaire sans précédent doublée d’une situation sécuritaire se dégradant au fil des jours, les enfants haïtiens paient un lourd tribut. Assassinés, kidnappés, violés, massacrés, l’inclusion de chaque enfant est remise en question dans le pays le plus appauvri d’Amérique.

Diferan kalte planin, fanm ak gason ka itilize pou kontwole pouvwa fè pitit yo

Selon doktè Berthony François, jinekològ, genyen plizyè metòd planin. Yon moun ki ta renmen itilize youn nan metòd yo, sipoze planifye sa ak yon pèsonèl sante. Doktè a fè konnen, chak moun gen yon metòd ki ale ak li, se pou sa, sipoze gen yon dyagnostik ki sipoze fèt sou sante moun nan avan li kòmanse ak yon metòd. Interview: Fabiola Fanfan Caméra: Rosemond-Jean Baptiste Prod : Enquet'Action 202

L’autre face de Chrisnette Saint-Georges

Si le pays connaît pratiquement son nom et sa voix, c’est grâce à ses bulletins météorologiques présentés quotidiennement sur les ondes de différentes stations de radios de la capitale. Mais ceci n’est qu’un aspect de ce qu’elle fait de sa vie. L’autre Chrisnette Saint-Georges est une entrepreneure, une actrice du social, faisant la promotion pour la formation professionnelle des jeunes afin de pa

Détérioration de la qualité de vie des personnes handicapées avec l’aggravation de la crise, dénonce enpaK

Les revendications contre la hausse du prix du carburant qui basculent Haïti dans une vaste crise humanitaire sans précédent favorisent la détérioration de la qualité de vie des personnes handicapées à la vitesse de la lumière, a révélé l’ONG enpaK, appelant les autorités à se pencher sur les cas de cette frange de la population.

‘’Kriz k ap trakase bil peyi an afekte byennèt timoun yo’’

Ane sa, jounen entènasyonal Dwa timoun yo ap selebre anba tèm “Inclusion, pour chaque enfant (Enklizyon pou chak timoun). Nan okazyon sila, Enquet’Action te fè yon ti chita pale ak Fédorah Pierre-Louis, ki reskonsab angajman piblik nan ONG World Vision International Haiti. Avèk li nou gade kondisyon lavi timoun yo nan peyi an epi n pwofite gade si dwa timoun yo respekte. “Sitiyasyon nan peyi a cha

Lettre ouverte aux acteurs politiques et de la société civile sur la proposition de l’université comme intermédiaire dans la crise

Au nom de la science, des principes d’objectivité et de vérité, au-delà de tout fatalisme, de toute illusion, de toute utopie, de tout cliché, je demeure convaincu qu’avec la volonté des protagonistes, de toutes les forces vives de la nation, l’université haïtienne a suffisamment de ressources, pour, en toute indépendance, jouer le rôle d’intermédiaire.

‘’Baskètbòl pou Ankadre Lajenès (BAL)’’, une lueur d’espoir pour les jeunes des quartiers précaires d’Haïti

Si des solutions durables pouvant mener à une réduction de l’insécurité grandissante tardent à arriver du côté des autorités étatiques, des organismes comme ‘’Baskètbòl pou Ankadre Lajenès’’ viennent à la rescousse des jeunes des quartiers défavorisés pour leur offrir une alternative leur permettant de faire face aux conséquences désastreuses que traînent ce phénomène.

Georges Eddy Lucien : « Les gangs armés, outils de contrôle et de discrédit des mouvements sociaux en Haïti »

Le mouvement revendicatif qui réclame un changement drastique du système social haïtien ne cesse de se généraliser à travers le pays. Ces revendications réclament, depuis la chute des Duvalier, le changement du système économique et politique, tout comme une autre forme de socialisation et d’intégration pour en finir avec l’exclusion, les disparités sociales, économiques et culturelles. Quid des s

Les crises cycliques d’Haïti

Dans une année de troubles et de profondes divisions en Haïti, il était impossible d'imaginer qu'il y aurait, dans ce pays, un quelconque consensus. Mais la voix de toute la nation s'est unie pour la première fois depuis longtemps, ne serait-ce qu'autour de la mort tragique et inattendue de l'une de leurs idoles les plus aimées.

Haïti: Le choix de l’université comme intermédiaire pour une sortie de crise de manière honorable

Comme espace de recherche, de production de connaissance, l’université est mieux outillée que toutes les autres institutions pour comprendre la crise et jouer le rôle de facilitatrice pour un dialogue entre les acteurs à la dimension des grands enjeux ou des grands défis du moment. Il faut désormais faciliter cette articulation entre savoir et pouvoir en Haïti. L’espace par excellence de productio

96 mille Haïtiens déplacés en raison de la violence des gangs, selon OIM

Plus de 113 mille personnes déplacées sont recensées en Haïti, dont 96 mille ont fui l'insécurité dans la capitale, due à la violence intergang, conflits gangs face à la police et aux troubles sociaux, révèle un rapport publié le 28 octobre 2022 par l’Organisation internationale pour les Migrations (OIM).

Quand les fils et filles de Lascahobas paient le prix fort de l’insécurité de Port-au-Prince

La région de Port-au-Prince regorge de ressortissants.es de villes de province l’investissant à la recherche de mieux-être près des services sociaux de base. Il s’avère que cette quête se transforme en cauchemar lorsque ces personnes deviennent des victimes de l’insécurité. Avec la dégradation de la situation sécuritaire, elles abandonnent la capitale pour des villes de province ou pour la Républi