top of page

Livres en Folie 2023 : la participation de Prosper Avril comme invité d’honneur, contestée

Une pléiade d’auteurs, artistes, poètes, chercheurs, dramaturges et animateurs du milieu culturel, littéraire et scientifique d’Haïti dénoncent l’invitation de l’écrivain et général putschiste Prosper Avril comme co-invité d’honneur de Livres en Folie cette année. Dans une note rendue publique ce 12 avril 2023, ces acteurs personnalités déclinent toute participation à la 29 édition prévue pour les 8 et 9 juin prochains en vue d’exprimer leur désaccord manifeste à l’idée des organisateurs de donner une tribune à l’ancien général.



« Nous avons pris la décision de ne participer en aucune façon à Livres en Folie », ont-ils écrit. Ce sont, entre autres, des acteurs importants du champ du livre en Haïti. Cette décision regroupe aussi des maisons d’édition, des écrivains de renom, des professeurs d’université, des cercles de réflexions tout comme des animateurs culturels, des artistes les uns plus célèbres que les autres. Selon eux, la prochaine édition de la foire Livres en Folie est compromise par l’invitation même de Prosper Avril comme invité d’honneur.


Les signataires fondent leur décision sur le fait que les pratiques politiques de l’ancien général Prosper Avril n’étaient pas en accord avec les aspirations démocratiques du peuple haïtien. Selon eux, Prosper Avril aurait été un acteur au service d’un système œuvrant contre le bien-être collectif. « Elles ont même, au temps de la dictature des Duvalier et après, constitué des obstacles aux avancées démocratiques », soulignent les signataires, analysant les actions menées par le général dans le passé.


Par ailleurs, ils revendiquent chez les organisateurs, un geste éthique qui soit à la hauteur de l’importance acquise par cet événement. Ils croient que ces comportements qui sont, selon eux, figure d’un laisser-aller, participent à plonger le pays dans la situation difficile qu’il se trouve aujourd’hui. « Il conviendrait que les choix soient plus que possibles en accord avec les principes basiques de la dignité humaine et en harmonie avec cette ferme volonté du peuple haïtien d’habiter un espace de vie en commun selon les piliers de l’Éthique et de la Justice », pensent-ils.


Dans cette note portant pas moins d’une soixantaine de signatures dont celles de Frankétienne, Lyonel Trouillot, Syto Cavé, Arnold Antonin, Jean Casimir, Evelyne Trouillot, Luis Bernard Henry, Markenzy Orcel, Georges Eddy Lucien, Coutechève La voie Aupont, ils remettent en question ce que les organisateurs de Livres en Folie peuvent bien vouloir récompenser ou valoriser en invitant l’ancien général Prosper Avril à qui, critiquent-ils, ils ne renaissent ni œuvre, ni l’écriture d’une pensée justifiant l’honneur qu’on veut lui faire à travers cette édition.


« Nous refusons toute participation à cette édition ni comme producteurs ni comme consommateurs », clament les signataires, exigeants que les éditeurs, les distributeurs et les médias respectent leur volonté. Au fil des signatures, si d’un côté, on trouve les maisons d’édition comme Legs Édition, Freda Edisyon, Atelier du Jeudi Soir, Éditions Gouttelettes, de l’autre côté, on trouve des structures comme CRICASTRO, le collectif des auteurs dramatiques et des artistes comme Rebel Pakamò, Vanessa Jeudi, Godson Antoine plus une liasse de poètes et de dramaturges.


« En ce moment où certains voudraient que tout soit permis, y compris les violations les plus flagrantes des principes démocratiques et de la justice, il est juste que dans le monde de la culture, de l’art et du livre, nous gardions en mémoire les crimes historiques et que nous donnions l’exemple de la dignité », terminent-ils.


Jean Robert Bazile


Ce projet de contenus a eu le support de l’IFDD/OIF.


Posts récents

Voir tout

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação

À la une

bottom of page