top of page

Près de 4 000 personnes tuées en Haïti cette année, selon l’ONU

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Volker Türk, a informé qu’à travers Haïti, au moins 3 960 personnes ont été tuées, 1 432 blessées et 2 951 kidnappées dans les violences liées aux gangs cette année seulement.



« La situation en Haïti est cataclysmique. Nous continuons de recevoir des informations faisant état de meurtres, de violences sexuelles, de déplacements et d’autres violences — notamment dans les hôpitaux », a déclaré Türk dans une note publiée ce mardi. « Face à la terrible violence contre la population qui s’étend — à l’intérieur et à l’extérieur de Port-au-Prince — et à l’incapacité de la police à les arrêter, la mission multinationale de soutien à la sécurité, indispensable, doit être déployée en Haïti dès que possible », a déclaré le Haut-Commissaire aux droits de l’homme Volker Türk.


Le Haut-Commissaire a souligné que la mission de soutien doit inclure des mécanismes de contrôle interne et d’autres garanties pour garantir sa conformité avec les normes et standards internationaux en matière de droits humains. « Il faut continuer de mettre l’accent sur la mise en œuvre de l’embargo sur les armes et les sanctions visant ceux qui sont à l’origine de cette situation intenable », a déclaré le Haut-Commissaire.


« J’appelle également les autorités haïtiennes à remplir leurs obligations internationales en matière de droits humains, mais aussi à mettre en place des mesures robustes pour renforcer les institutions du pays et améliorer la gouvernance, notamment en luttant contre la corruption et l’impunité ».


Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación

À la une

bottom of page