top of page

Vers la mise en place d’un annuaire numérique des nouveaux médias en Haïti

Lors d’une cérémonie tenue ce mardi à Port-au-Prince, le Groupe Médialternatif (GM) et l’Association haïtienne des médias en ligne (AHML) ont lancé officiellement le processus visant la mise en place d’un annuaire numérique des nouveaux médias dans les départements géographiques de l’Ouest, de l’Artibonite et du Centre d’Haïti.


Pilotées par l’Association haïtienne des médias en ligne (AHML), les opérations pour la mise en place de l’annuaire numérique des nouveaux médias (agences en ligne, blogs, réseaux sociaux, etc.) dureront deux mois. « Ce document-outil de référence adresse un besoin fondamental identifié au niveau du secteur de la presse et des médias en Haïti : la carence d’une base de données fiable sur les nouveaux médias », souligne Godson Lubrun, Président de l’AHML, dans un communiqué conjoint.


Les nouveaux médias occupent une large place dans l’offre informationnelle en Haïti depuis ces 10 dernières années. Leur pullulement préoccupe beaucoup d’acteurs et d’actrices de la presse et des médias, rappellent-ils. « Il est fondamental de contribuer à un engagement plus actif des protagonistes de l’information et de la communication pour une amélioration de la qualité de l’information, comme étant un élément essentiel de la construction d’une société démocratique, ainsi qu’au renforcement de la capacité des journalistes exerçant dans les nouveaux médias », affirme de son côté, Gotson Pierre, Coordonnateur du Groupe Medialternatif (GM).


Pour chaque nouveau média recensé, en plus de son adresse, les noms de son.sa responsable et/ou de son.sa propriétaire, l’annuaire numérique indiquera également son statut légal, son appartenance à une association de médias ou pas, la composition de sa structure rédactionnelle, la désagrégation de son nombre de journalistes par sexe, les sujets généralement couverts, ses adresses numériques (site, réseaux sociaux) et ses sources de financement. L’annuaire numérique sera accessible au grand public via un site internet créé à cette fin.


Cette initiative est le fruit d’une collaboration développée entre les projets « Jèn Yo la » et « Konbit pou Bon Jan Demokrasi ». L’Action « Jèn Yo La » est un financement de deux ans du Fonds du Secrétariat des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix. « Konbit Pou Bon Jan Demokrasi » est un projet d’une durée de deux années cofinancées par l’Union européenne (UE) et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).


« Ce sera une plateforme interactive offrant des ressources et des références en termes de bonnes pratiques journalistiques relatives à la couverture de processus politiques démocratiques, de sujets sensibles, à l’inclusion et la participation de catégories socialement exclues et vulnérables », précise de son côté Léonel Cétoute, Coordonnateur général du projet « Jèn Yo la ».


Ce projet de contenus est réalisé avec le soutien de l’IFDD/OIF


Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

À la une

bottom of page