top of page

Le calvaire de ces étudiants.es pourchassés.es par les gangs armés

Après le Secrétariat général de la Faculté des Sciences humaines (FASCH) qui a interdit les étudiants.es de passer la nuit dans les locaux de cette entité, c’est au tour de celui de la Faculté de Droit et des Sciences économiques (FDSE) de lancer un ultimatum expirant le 22 février 2023 aux étudiants.es logés.es dans certaines salles de classe, les exigeant de « vider les lieux ». « Faute par eux de ne pas obtempérer, il sera fait ce que de droit », lit-on dans cette note menaçante vue et approuvée par le doyen et le secrétaire général. Des mois avant ce déguerpissement en perspective, le média d’information et d’investigation, Enquet’Action s’est rendu sur le terrain pour mieux comprendre la réalité de ces étudiants.es laissé.es pour compte vivant dans la précarité la plus extrême.

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à enquetaction.com pour continuer à lire ce post exclusif.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
Couldn’t Load Comments
It looks like there was a technical problem. Try reconnecting or refreshing the page.

À la une

bottom of page