top of page

Autour du roman « Le Chemin de la Mort poudreuse » de Francesca Theosmy sorti ce 13 septembre

Ce 13 septembre 2023 sort ''Le Chemin de la Mort poudreuse'', un roman steampunk signé par Francesca Theosmy. L’histoire se déroule dans un XXe siècle uchronique où l’île Atlantide existe. Le steampunk est à la fois un genre littéraire et une esthétique dont la littérature haïtienne extrêmement riche d’un point de vue imaginaire ne s’était jusqu’ici pas appropriée. Merveilles mécaniques, luttes sociales et aventure constituent ses thèmes de prédilection.


Résumé :


À l’aube du XXe siècle en Atlantide, île mystérieuse au cœur de toutes les convoitises, survit le spectre de la domestication des esprits et des corps. Les ombres de l’oppression coloniale règnent encore, lustrant les progrès technologiques d’un sinistre vernis de sang et de larmes. Madeth, une jeune femme ballotée par des vents contraires, est prête à tout pour éviter d’être engloutie dans ce chaos ambiant.


''Le Chemin de la Mort poudreuse'' est une uchronie steampunk mettant en scène une série d’odyssées individuelles et collectives dont les protagonistes — figures obsédées par leur propre libération — luttent pour reconquérir leur passé et leur identité perdue. Mais pourront-ils y parvenir sans s’aliéner eux-mêmes ?

Une réflexion profonde sur la mémoire, la douleur et la quête de soi, qui vous suivra longtemps après avoir refermé le livre.


Extrait :


Jamais auparavant, je n’avais ressenti la fièvre de l’Atlantide. Cette obsession. Je ne la cherchais pas, cette île. Elle ne m’attirait pas. Les mystères de sa disparition — je parle évidemment de la seconde — ne me tourmentaient pas. Curieux, me dirait-on, quand mon père fut l’un des derniers automates à avoir été conçus. Un corps d’acier et de fer émaillé l’abritait ; une essence singulière, mauve pâle, brûlait à la place de son esprit.


Réduit à la part la plus sombre de sa mémoire, il connut les tranchées, le chant cruel des bombes et la tache muette du sang versé. Quels champs de bataille a-t-il pu arpenter ? Ceux d’Europe en 1914 ou des Amériques en 1915 ? La réponse, hélas, m’est inaccessible. Le jour de son arrestation, j’étais un petit haricot dans l’utérus de ma mère. Plus tard, elle contera souvent sa fuite par une fenêtre, son refuge chez les voisins, la froide brutalité des miliciens. À force de récits, je devins journaliste, à l’image de cet homme avant qu’il ne soit transformé en fantôme de ferraille. Une voie semée d’inconnus me ramena vers lui à rebours, des décennies plus tard. Vers son souvenir, vers l’Atlantide. Puis, surtout, vers la mer, cul-de-sac inattendu de mon voyage en spirale.


Theosmy n’est pas à son coup d’essai. Elle a déjà publié cette année, ''Zombi, pudding et mécanismes'' en autoédition. Également, la caverne des illuminations (Afrofuturisme now, revue Zist numéro 26 et en 2021, Nova (hors-série Géante Rouge).

Posts récents

Voir tout

À la une

bottom of page